URGENT: ALERTE A LA « CHAWARMARAT » Par Mohammed-Seddik LAMARA

Publié le par LAGHOUATI

URGENT: ALERTE A LA « CHAWARMARAT »
Par Mohammed-Seddik LAMARA


Non ce n'est pas une blague. S'il vous advient d'être taraudé par la faim au point de vous précipiter dans le premier "chawarma shop", vous avez une chance sur deux d'engloutir, à votre insu, un casse croute au...RAT. Des sources concordantes rapportent que des éleveurs peu scrupuleux, gavent leurs dindes de ces exécrables rongeurs chassés au moyen de gaz paralysant par des équipes spécialisées dans la dératisation des grands entrepôts portuaires et autres hangars des zones industrielles. L'appât du gain facile a fait perdre, à certains, toute vergogne. Un témoin rapporte qu'un éleveur d'un immense cheptel de gallinacés opérant dans la Mitidja-ouest, se fait livrer chaque semaine, un semi  remorque plein à craquer de rats asphyxiés pour finir dans les estomacs affamés de ses dindes qui à leur tour seront transformées en de larges escalopes garnissant les tourniquets de chawarma. Une affaire en or! Tout le monde y trouve son compte: le dératiseur jouit, en sus des frais de ses services, d'une plus value confortable, l'éleveur dispose d'un aliment de bétail à moindre frais, le chawarmiste s'approvisionne en viande blanche à un prix défiant toute concurrence et au bout de la chaîne...Le pauvre consommateur est le dindon de la farce. L’activité chawarma est devenue si florissante et la concurrence des plus âpres, qu’en cette période de liquidation des stocks, un chawarmiste ayant pignon sur une des rues les plus huppées d’Alger n’a rien trouvé de mieux que d’afficher sur sa devanture, en grosses lettres : CHAWARMA EN SOLDE, REGALEZ-VOUS.  Faites comme moi: Quand je suis loin du foyer je prends dans mon sac un encas sain (pain maison, fromage, fruits) pour éviter de prendre ce genre de saleté. Que dis-je de poison ! Et si vous êtes un "chawarmaphyle", préparez-en à la maison mais avec des escalopes pur dinde élevée dans votre basse cour. MSL

 

Publié dans Med Seddik LAMARA

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article