عائلات زقاق الحجاج بمدينة الاغواط تعيش تحت انقاض الموت ولاحياة لمن تنادي. حكيم

Publié le par LAGHOUATI

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mustapha 10/08/2016 23:04

Tout est dit ya si Mohammed. La phrase citée par notre ami Djamel Abdenacer " Le petit peuple de Panurge" se confirme hélas. Où sont passés nos autres blogueurs pour commenter cette flagrante injustice ? ou bien ya3tik khati rassi et ne ressentent pas le malheur de ses gens ou quoi ? Youcef Laghouati n'a cessé de crier à l'injustice, nous, nous la crions encore. El mon'kor wal batel fi hadhihi leblad crève les 7 cieux, alors que des arrivistes débarqués de je ne sais d'où, on trouvé logis et boulots + familles d'accueil - C'est quoi cette ville et c est quoi injustice ????

Soukehal Djamal abdenasser 09/08/2016 21:06

Le petit peuple mouton de Panurge ne connait pas ses droits ....et ses devoirs ....il agit par ruse ....il est toujours perdant ....les autres mangent de la viande ...et le petit peuple on lui donne un os à ronger c.à.d. lui faire une maigre faveur, lui laisser quelques miettes d'une grosse affaire.....et à ce jour, le petit peuple est floué à toute élection ....

Lazri Noureddine 08/08/2016 20:07

Salemou aleykoum!
Etat? Textes? Je prefere ecrire et dire no comment!

Soukehal Djamal abdenasser 08/08/2016 19:36

l'Etat est tenu de respecter ses textes ....

Soukehal Djamal abdenasser 08/08/2016 19:36

Ce qu'ils ne savent le pauvre petit peuple qu'un décret existe = Décret exécutif n° 11-141 du 23 Rabie Ethani 1432 correspondant au 28 mars 2011 portant création et délimitation du secteur sauvegardé du vieux Ksar de Laghouat.
....
Le Premier ministre,
Sur le rapport conjoint de la ministre de la culture, du ministre de l’intérieur et des collectivités locales, du ministre de l’aménagement du territoire et de l’environnement et du ministre de l’habitat et de l’urbanisme,
Vu la Constitution, notamment ses articles 85-3° et 125 (alinéa 2) ;
Vu la loi n° 90-29 du 1er décembre 1990, modifiée et complétée, relative à l’aménagement et à l’urbanisme ;
Vu la loi n° 98-04 du 20 Safar 1419 correspondant au 15 juin 1998 relative à la protection du patrimoine culturel, notamment son article 42 ;
Vu la loi n° 01-20 du 27 Ramadhan 1422 correspondant au 12 décembre 2001 relative à l’aménagement et au développement durable du territoire ;
Vu la loi n° 03-10 du 19 Joumada El Oula 1424 correspondant au 19 juillet 2003, modifiée, relative à la protection de l’environnement dans le cadre du développement durable ;
Vu le décret présidentiel n° 10-149 du 14 Joumada Ethania 1431 correspondant au 28 mai 2010 portant nomination des membres du Gouvernement ;
Vu le décret exécutif n° 01-104 du 29 Moharram 1422 correspondant au 23 avril 2001, modifié et complété,
portant composition, organisation et fonctionnement de la commission nationale et de la commission de wilaya des
biens culturels ;
Vu le décret exécutif n° 03-322 du 9 Chaâbane 1424 correspondant au 5 octobre 2003 portant maîtrise d’oeuvre
relative aux biens culturels immobiliers protégés ;
Vu le décret exécutif n° 03-324 du 9 Chaâbane 1424 correspondant au 5 octobre 2003, modifié et complété,
portant modalités d’établissement du plan permanent de sauvegarde et de mise en valeur des secteurs sauvegardés ;
Après avis de la commission nationale des biens culturels lors de sa réunion du 17 décembre 2008 ;
Après approbation du Président de la République ;
Décrète :

Article 1er : En application des dispositions de l’article 42 de la loi n° 98-04 du 20 Safar 1419 correspondant au 15 juin 1998, susvisée, il est créé un secteur sauvegardé du vieux Ksar de Laghouat dans la wilaya de Laghouat dénommé « vieux Ksar ».

Art. 2 : Le secteur sauvegardé du « vieux Ksar de Laghouat » d’une superficie de 30 ha 5 ares 34 ca est délimité, conformément au plan et au tableau des coordonnées géographiques annexés à l’original du présent décret, comme suit :
. au nord : par la rue Merad Mohamed ;
. à l’est : par la rue Pasteur (El Dalaa) ;
. au sud : par la rue de la Palestine et la rue du 4 décembre 1854 ;
. à l’ouest : par le boulevard de l’Indépendance et le boulevard des Martyrs.

Art. 3 : Le présent décret sera publié au Journal officiel de la République algérienne démocratique et populaire.

Fait à Alger, le 23 Rabie Ethani 1432 correspondant au 28 mars 2011.

Ahmed OUYAHIA.

Soukehal Djamal abdenasser 08/08/2016 19:32

Celui qui sème le vent récolte la tempête ....ils ont toujours répondu à l'appel des autorités pour voter en masse ....je ne crois pas en les associations bidons ....je regrette de l'écrire ....mais c'est la vérité ....une association qui appartient au pouvoir FLN, qui n'arrive pas trouver une solution aux pauvres peuples à la mentalité d'assistés.....pire, tout le monde dit que l'Etat est absent .....situation déplorable ......