Personnages hors du commun ,produits d'une autre époque- par H.A.DJOUDI-

Publié le par LAGHOUATI

Bensalem 1

Hadj Ahmed Bensalem

Mechattah AEK.JPG 1

Publié dans HADJ ALI DJOUDI

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Ahmida Mimouni 05/01/2011 13:22



Si Mokhtar Bouaziz s'habillait à l'occidentale et portait quelquefois un fez.


Par contre un autre personnage tenait une boutique de tissus à mi-chemin entre la librairie et la place de Chartres, et s'habillait à l'algéroise. Proche du milieu réformiste Islah, il était un
ami de mes frères et sa boutique était une étape obligée et agréable. Je n'ai jamais connu que son prénom, Si Mustapha. Il est décédé fin des années 70 ou début desannées 80.



Mohammed HADJ AISSA 05/01/2011 07:03



parmi les personnages sur la 2ème photo , je me souviens en partculier du chahid M'hammed benbachagha comme on l'appelait . Il était connu pour sa bravoure ,et son courage légendaire; j'étais
gosse à l'époque et il m'arrivait de le voir livrer bataille tout seul à plusieurs soldats français en s'aidant , c'est vrai, de son baton qui ne le quittait jamais. En bien  scrutant son
visage on s'aperçoit que son fils Aissa( que je salue au passage) lui ressemble beaucoup. Il était un très bel homme, blond tirant sur le roux, haute stature, toujours habillé en costume
traditionnel. Allah yarahmou , il est mort en chahid , les armes à la main. Mais je n'ai pas souvenir que son nom figure au fronton d'une rue ou d'une place de Laghouat , j'espère me tromper.Hadj
Ali se chargera de confirmer ou d'infirmer. Bonne journée



ahmida mimouni 04/01/2011 09:36



L'inconnu dans les 2 photos est Mohammed Bouaziz, Allah yarhamou. C'est le fils de Mokhtar Bouaziz, originaire de Boussaada, commerçant en papeterie rue de Chartres à Alger et premier président
de l'Union générale des comerçants algériens fondée avant l'ugta sous l'égide du FLN.


Les Bouaziz avaient des liens très étroits avec les laghouatis d'Alger et se considéraient comme faisant partie de la communauté



LAGHOUATI 04/01/2011 12:00



si ahmida , vous venez de faire ressurgir en moi un souvenir vieux d'un demi-siècle: je me souviens que quand j'accompagnais mon père à Alger les années 60 , la première personne à laquelle il
rendait visite c'est le regretté si Abdelkader Mimouni aux éditions ennahda à l'ex-rue de chartes en n'oubliant jamais à chaque fois de rendre visite aussi à un vieil algérois ( il se vétissait
avec une tenue algéroise) qui tenait boutique tout près , je crois que c'est bien de si Bouaziz qu'il s'agit