Mahomet et Muhammad- par Rachid Aouissi-

Publié le par LAGHOUATI

Mahomet et Muhammad

 

Cheikh Ahmed Dîdât qu'ALLAH lui accorde sa miséricorde, avait écrit de son vivant un petit livre intitulé  "Que dit la bible au sujet du prophète Muhammad", dans cet opuscule, très instructif du reste, il apporte des arguments solides pour prouver que le prophète Sidna Muhammad (qu'ALLAH répande sur lui ses Bénédictions et lui accorde le Salut) , est bel et bien l'envoyé de Dieu,mais qu'en plus, il avait été annoncé dans les livres de la Bible comme étant le plus grand messager de Dieu, en outre il nous apporte la clarification suivante, par rapport au nom Mahomet (nom propre français pour désigner le prophète de l'islam ), qui est en fait une corruption et une manière péjorative de Muhammad dont le prophète a été désigné par les occidentaux, et ce, dès le moyen âge, du fait des croisades, et la prise de Jérusalem par Es-Sultan Salâh-Eddîne El Ayyoûbi.

Le nom Muhammad signifie en arabe "le loué", "le digne de louanges", "le temple de la louange", transcite en français en Mahomet, elle signifie le contraire "celui qui n'est pas loué ", car le "Ma" marque en arabe la négation, qui devient la prononciation francisée de "Mâ hummid", c'est à dire "il n'est pas Muhammad ", dans l'encyclopédie en ligne Wikipedia consacrée au prophète de l'islam (qu'ALLAH répande sur lui ses Bénédictions et lui accorde le Salut), le linguiste Michel Masson avance l'hypothèse selon laquelle "Mahomet serait la transcription volontairement fautive de Muhammad et que cette déformation dénoterait un rejet du prophète de l'islam en occident. ".

Alors maintenant il s'agit de faire très attention à cette terminologie, et de bien faire la distinction entre les deux noms.  

AOUISSI Rachid.

 

 

 

 

Publié dans RACHID AOUISSI

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

sarvenazian 18/01/2015 20:19


salam,


Bien vrai et bien dit, Monsieur Aouissi. Je viens de le remarquer aujourd'hui dans un site français, parlant de la manifestation d'Alger, où il était bien écrit Mohammad, le journaliste français
à vite fait de le transformer en ...


salam