Interview du grand musicologue Salim Dada

Publié le par LAGHOUATI

 

Publié dans NOS VÉNÉRABLES AINES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Samir 23/01/2011 21:53


La musique dit on adoucit les moeurs Salim Dada prolonge Laghouat de Laghouat jusqu'au conffins d'un monde qui a su maitrisé la note via le solfege grace à des ténors tels que Vivaldi ,Mozart ,
Beethoveen ,Verdi, Rossini ; Pucini etc......je vous conseille d'écouter la trés belle chanson d'IDIR TIWIZI inspirée de la belle chanson de Belah Ya debiche .Samir Amirouche Ouramdane Azzouza


Kahouadji 23/01/2011 07:44



Bonjour!


 C 'est ça qui manque de nos jours, la belle musique!, excellente journée à vous tous!



Soukehal Djamal abdenasser 23/01/2011 07:16



Il entre dans la tradition Laghouatie, la recherche musicale a été le fort de gens civilisés. Les grands musiciens musiciens ont toujours gravité autour des familles royales et princières.
La belle musique douce , envoûtante, ...., a été toujours l'apanage des grandes sociétés civilisées. La population de Laghouat et la ville de Laghouat de par sa
situation géographique (porte du Sahara, très belle oasis, Oued el Kheir qui traversait la ville, Oued Mzi,..), de par sa composante humaine Amazighh - Arabe - Juive -
Marocain - ne pouvait que subir l'influence d'une population cosmopolite à la recherche du meilleur, Thoraya en est le symbole de cette ville, notre fils Salim Dada est la continuité. Bonne
continuation et bonne chance.