Il fut un temps où Laghouat.......

Publié le par MOHAMMED HADJ AISSA

LE 31 3 2012

Il fut un temps où Laghouat possédait l’une des plus belles palmeraies de la région, on parlait de  quelque dizaines de milliers de palmiers. Tout a disparu en l’espace de quelques courtes années et le hideux béton a tout envahi au grand plaisir des nouveaux riches qui ont réussi à tout acheter avec leur argent. Il faudrait qu’un jour on puisse parler comment cela est arrivé. Personne aujourd’hui n’a l’air de comprendre ce qui s’est réellement passé. Cela se saura sans aucun doute  un  jour.

Notre ami Fodhil me racontait l’autre soir que si Belkacem Kradra obtenait de façon régulière le premier  prix  décerné au meilleur producteur de dattes de la région. Ce prix récompensait la meilleure qualité de dattes produite dans la région. La datte de Laghouat arrivait à l’enlever à des régions réputées être mieux loties qu’elle en matière de plantation de palmeraies. C’était le temps où la qualité, le perfectionnisme, l’amour de la nature primaient au dessus de tout. C’était aussi le temps où l’honneur de la ville et son renom comptaient plus que tout.

Voici venu le temps où Laghouat est cité parmi les cancres de la classe ! triste temps !

Publié dans SOUVENIRS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

HADJOUDJA KAMEL 31/01/2017 14:50

Ce sujet a déjà fait couler et continue de faire couler beaucoup d'encre sur ce Blog...Tout a été dit, ou presque... Sans pour autant retenir l'attention des responsables, mais surtout des représentants de la société civile!!
Un constat d'autant plus amer devant cette apathie généralisée qui paralyse les âmes; qu'il faut se poser présentement la question suivante: " Les LAGHOUATIS sont-ils une espèce en voie de disparition? "; eux, qui, jadis, se sont dressés comme un seul homme devant toutes les formes d'injustice, d' avilissement et d'ignominie!!

MOHAMED HADJ AISSA 31/01/2017 15:20

" Les LAGHOUATIS sont-ils une espèce en voie de disparition? "; eux, qui, jadis, se sont dressés comme un seul homme devant toutes les formes d'injustice, d' avilissement et d'ignominie!!" dis-tu , cher Hadj Kamal .....SANS DOUTE ....SANS AUCUN DOUTE;;;;CERTAINEMENT ;;;;;absolument sur......SINON COMMENT EXPLIQUER AUTREMENT

Mustapha 30/01/2017 23:51

Le meilleur commentaire est celui de Si Youcef rahimahou Allah wa askanahou fassiha jinahi - Amine

Mustapha 31/03/2012 22:55


Je partage le même avis que Si Youcef seulement, si Laghouat est devenu par la force des choses le cancre de la classe c'est que la cancrerie continue à nous etre importée depuis les années 70.

apoka 10/08/2011 00:59



rahte tadlaaaaa  ou rhte naklaaaa  ou bkaaaa krnafeeeeee  rabi sabrnaaa ala hade zehfe ya si youcefe 



benbey foudil 09/08/2011 23:58



oui si el hadj je confirme cette information je la tiens de la bouche de ses enfants aissa et mohamed allah yerhamou durant des annees si el hadj belkacem khradra obtenait le premier
prix a ghatdaia avec le qualite des ses palmiers rue pelissier et il les entretenaient lui meme et je crois que aissa dispose de photos autre chose laghouat etait le reservoir de la datte et cela
dans la region sz lalmaya a cote de tadjrouna et cela explique l arrivee en force des maadhbihs ghatdaia dans cette region. j ai d autres informations importanres sur le palmier et le datte que
je devoilerai dans un autre ecrit bien detaille. lorigine di whaschitognien est de laghouat.



Mechattah Ahmed 09/08/2011 23:42



Salam alaykoum ayouha el kourama !


Oui c bien triste de voir notre ville s'est transformée en blocs d'habitations etc..


Mais à qui la faute ? Question qui se pose !


Moi j'ai gardé la maison de mes parents pour ne pas voir ces arrivistes nous envahissent !  



youcef laghouati 09/08/2011 19:52



Salam saha ch'raiba. A propos de cet article rien ne peut se cacher derrière telle ou telle raison, mais les choses sont claires puisque depuis le début des années 70 l'opération de
"dynamitage" de l'oasis a commencé, il fallait absolument couper les ressources alimentaires aux laghouatis en condamnant les séguias et obliger les propriétaires de jardins à vendre leurs biens
aux "arrivistes", et ce fut le point de départ de l'envahissement de la ville avec la complicité des propriétaires naïfs et peut être même cupides qui ont cédé à cette politique appliquée à
ce jour. Un grand sujet à débattre ; débattons le. Youcef Laghouati.