Des messages pleins de nostalgie qui nous viennent de loin

Publié le par LAGHOUATI

Natif de Laghouat 1935 et attaché à mon histoire ,à celle de ma famille et à celle des Juifs de Laghouat et à leurs relations fraternelles avec les musulmans à Laghouat.Ces relations se sont maintenues et sont toujours aussi solides et fraternelles à Laghouat, en France et dans tous les pays où les amis originaires de Laghouat ou du Sud sont présents. Je souhaiterai vivement pouvoir m'entretenir avec vous et faire justice de nôtre histoire commune dans la vérité et la clarté historique au delà de la subjectivité ou de certaines interprétations personnelles ou sans fondement historique .Ceci pour les générations futures et leur avenir que Dieu seul sait ce qu'il sera. Mais en confiance et avec discernement, fidèle à nos idéaux nous essaierons d'être justes et sincères. Mon fidèle souvenir à un Laghouati que je ne connais pas.

 

Jean-Claude Lalou

 

Mes grands-parents ont découvert Laghouat, âgés d'une vingtaine d'années. Ils ont bercé mon enfance de leurs récits. A mon tour, je réécris l'histoire, leur histoire. Mais il me reste tant à apprendre... De mon petit village provençal, tous les soirs, je m'évade vers l'Algérie... A très bientôt...

Marie-Laure

 02/06/2012 à 06:59

 

Publié dans SOUVENIRS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mechattah Ahmed 03/06/2012 20:25


Oui c'est vraiment des souvenirs lointains qui nous font penser aux temps où nous étions côte à côte - Merci Marie-Laure et Jean-Claude LALOU . Vous me faites penser aux familles ZENOU -
PARTOUCHE - SEBAN - CHERQUI - BALOUKA - TOUITOU (en l'occurence Joseph que j'ai gardé un bon souvenir de lui - son père qui tenait une bijouterie à la rue Pélissier (actuellement rue Ben Badis )
et que je suis en contact avec lui à ce jour - On se rappelait les journées qu'on passait ensemble puisque nous étions dans la mêmeclasse : C.M. 1 - classe de M. AUZET ) année scolaire 1953/1954.
Ecrivez-moi à mon email : mechat65@yahoo.fr je serai très content de vous lire et avoir de vos nouvelles.


Je me présente : Mechattah Ahmed - j'habitais dans la rue Pélissier - mon feu père tenait une librairie à la place Randon sous l'horloge.  


 


A bientôt de vous lire et portez-vous bien.  

messylaghouati 02/06/2012 14:17


C vrai nos parents et nos grands-parents nous ont beaucoup parlé de la relation exemplaire qui fut entre tous les Juifs de Laghouat et eux, ils s'entendaient à merveille et je pense que
Monsieur Lalou est le frère par allaitement du feu Si El Hadj Aissa Benamar, preuve d'une chaleureuse relation entre les Musulmans et les Juifs sauf que ce qui se passe actuellement en
Palestine est insensé, nous demandons aux Juifs d'Algérie d'essayer de défendre ces gens-là qui, chaque jour, ils ne perdent pas seulement leurs biens mais aussi leurs vies et celles de ceux qui
les entourent, une souffrance continuelle qui ne voit plus le bout du tunnel.

Soukehal Djamal Abdenasser 02/06/2012 10:13


Nos parents nous parlaient en bien de cette époque. Ils formaient une seule et même famille. Les juifs étaient tellement intégrés à la société Laghouatie, qui était il faut le dire très civilisée
(je parle de la société Laghouatie), les juifs de Laghouat avaient apporté avec eux une partie de la civilisation d'El Andalus, mariée avec celle de Laghouat elle a donné cette civilisation très
particulière de ma ville qui fait des envieux jusqu'à ce jour. Effectivement Laghouat a ce je ne sais quoi qui la rend très particulière. à nos amis amis juifs de Laghouat je leur dis vous êtes
les bienvenus dans votre ville.