L.LABTER Présentera ce matin du 12 10 2017 au Musée communal son dernier ouvrage "Hizya"

Publié le par LAGHOUATI

AUX AMI(E)S LECTEURS ET LECTRICES DE LAGHOUAT ET SES ENVIRONS, HIZIYA, PRINCESSE D’AMOUR DES ZIBANS, SERA L'HÔTE DE LAGHOUAT AUJOURD'HUI, JEUDI, 12 Octobre 2017. SOYEZ AU RENDEZ VOUS.


Le musée communal de Laghouat (ex-Basilique Saint Hilarion), accueillera, aujourd'hui, Lazhari Labter (65 ans), né à Laghouat, éditeur, journaliste, poète et maintenant romancier, qui animera une rencontre-débat avec ses lecteurs, autour de Hiziya, princesse d’amour des Ziban, son dernier roman paru il y a quelques jours aux éditions El-Ibriz. Ainsi, inspiré par l’une des plus belles histoires d’amour mais des plus tragiques aussi, entre Hiziya qu’on dit princesse, née en 1855, une époque troublée et incertaine de l’histoire de l’Algérie, et son cousin S’aiyyad le paysan.
A travers un poème écrit trois jours après la mort de Hiziya à l’âge de vingt-trois ans, soit lundi 9 décembre 1878, cette histoire d’amour qui continue à nous émouvoir et à nous bouleverser, est parfaitement rapportée par Mohamed Benguitoun, immense poète, dans un long poème élégiaque intitulé Hiziya où il évoque une souffrance amoureuse due la perte de la bien aimée.
“Dans toutes les histoires d’amour, on dit Qays et Layla, Antar et Aabla mais dans celle-ci, on dit Hiziya. Pas S’ayyad et Hiziya mais Hiziya.” a déclaré Labter comme pour souligner l’importance de cette jeune femme. “Hiziya, l’histoire en elle-même fait partie de notre patrimoine. C’est presque une identité algérienne qui relate l’amour et la passion et partout, partout où j’irai, je porterai cette histoire, je le promets” a avoué Lazhari Labter lors de la présentation de son roman samedi passé au café littéraire «Sous-Marin», à Alger. L’auteur ainsi que le livre seront présents lors du SILA 2017.
BOUHAMAM AREZKI

Publié dans AREZKI BOUHAMAM

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article