Il y a 69 ans , le 22 septembre 1948

Publié le par LAGHOUATI

Il y a 69 ans , le 22 septembre 1948 très exactement que faisait-on à Laghouat, ce mercredi matin, à 11 h. ?
 
Dans la petite ville grouillante de vies à l'ombre de ses eucalyptus et de ses palmiers, sans doute préparait-on, comme ailleurs, le déjeuner, dans les cuisines fraîches; l'anisette blanchissait dans les bars; le caporal Kaddour se dirigeait vers le quartier Abdallah pour soigner  son cheval; M.Le curé, dans le presbytère de la petite église de style indéterminé, si jolie avec son double minaret et ses couleurs vives, fermait son bréviaire, et M. Zerbib, dans son magasin de l'Avenue Marguerite, marchandait une pastèque, tandis que des membres du P.P.A complotaient à qui mieux mieux...
Et puis, tout à coup, il y eut une terrible explosion. Une énorme colonne de fumée noire s'éleva à plusieurs centaines de mètres. Nouvelle explosion quelques secondes après. Sur la ville, dans un rayon de 2 km, pleuvent des objets de toute nature. La population, littéralement affolée, court dans tous les sens, cherche un abri contre un danger qu'elle ne connait même pas...
Tout un quartier dévasté !
Le quartier Abdallah  est situé en pleine ville. Il abrite quelques éléments de la compagnie saharienne des transports et du Génie. Cette compagnie du Génie avait reçu, le matin même d'Alger, un chargement de cheddite destiné à la construction de la route du sud, et qui devait être acheminé vers Tamanrasset. Que s'est-il passé exactement ? Peut-être l'enquête commencée immédiatement par le commissaire de police Cruzet qui sera poursuivie, sur le plan technique, par une commission du Génie d'Alger, parviendra-t-elle à l'établir...
à suivre...
  

Publié dans AHMED MECHATTAH

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article