Une photo a suffi ....Pour l'évocation d'un de mes plus beaux souvenirs d'enfance.

Publié le par LAGHOUATI

Une photo a suffi ....Pour l'évocation d'un de mes plus beaux souvenirs d'enfance.
Une photo a suffi ....Pour l'évocation d'un de mes plus beaux souvenirs d'enfance.

Une photo trouvée au hasard de mes navigations d’aujourd’hui et voil que la roue du temps fait marche arrière pour me transporter en 1957.

Cette année là nous avions commencé à construire notre maison à la rue « petite seguia » , j’avais dix ans …

Mon père avait confié les travaux à si Ahmida , notre cousin qui figurait parmi les meilleurs maçons de la ville .

Nous habitions à l’époque à la rue « Grande seguia » dans une maison appartenant à la famille Bensalem .

A la sortie de l’école j’allais directement assister aux travaux de construction par un maçon et quelques ouvriers qu’il m’arrive de temps en temps de rencontrer , je me souviens en particulier de hadj Brahim Takhi .

Le seul moyen de transport du sable de l’oued M’zi était l’ane. Si Mustapha Djaballah qui habitait la rue Zebara et qui possédait un ane assez robuste , était sollicité pour accomplir cette tache

J’attendais l’arrivée de si Mustapha de l’oued M’zi pour pouvoir y retourner avec lui à dos d’ane, ce qui me comblait d’aise et me procurait un réel plaisir.

Après plusieurs voyages on assiste à une vraie dune qui se forme petit à petit au milieu de la cour et là vient un autre jeu qui m’exaltait beaucoup, celui de monter sur une hauteur ( un mur ou la terrasse) et de se jeter au beau milieu de la dune .

Quel beau souvenir d’une belle période que je me plais à évoquer chaque fois que l’occasion m’est offerte de le faire .

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Soukehal Djamal Abdenasser 12/04/2017 21:01

Que de bons souvenirs .....