Laghouat : Des prisonniers grévistes de la faim transférés d’urgence à l’hôpital

Publié le par LAGHOUATI

Laghouat : Des prisonniers grévistes de la faim transférés d’urgence à l’hôpital

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 20.02.15 | 11h52 Réagissez

 

L'état de santé des neuf militants emprisonnés au pénitencier de Laghouat continue de se dégrader. Ils sont en grève de la faim depuis le 11 février dernier. Selon les familles des militants, « la grève de la faim est au stade critique ».


Mercredi dernier, Djaballah Abdelkader, Regue Mohamed et Khencha Belkacem ont été transférés en urgence à l’hôpital de Laghouat. Les deux premiers ont quitté l’hôpital après avoir reçu des soins. Quand à Khencha Belkacem, il a été retenu à l’hôpital. Il a été gardé en observation, car son état de santé s’est considérablement détérioré.

Sa vie est en danger et le risque est grand. « Khencha Belkacem souffre de maux de têtes, de vertiges, de nausées et de chute de tension», déclare son épouse à El Watan.

Les familles des militants ont décidé d’entamer prochainement une grève de la faim devant la prison de Laghouat. « Nous espérons que notre calvaire prendra fin prochainement grâce à l’intervention des pouvoirs publics puisque les responsables locaux maintiennent l’omerta », expliquent des proches.
 

Taleb Badreddine

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article